CARDINALES n°2

CARDINALES  n°2

Philippe Pascot (en 2 vidéos) - Du Goudron et des Plumes - Ces Pilleurs d'Etat Politiques

Philippe PASCOT.jpg

 

 

« Écoutez bien Philippe Pascot car c’est la réalité. »

Bourdin – RMC

 

 

 

--------------------------------

 

 

Du goudron et des plumes évoque l’indignation et la vindicte publique. C’est ce qu’inspire le deuxième tome des Délits d’élus de Philippe Pascot qui a toujours eu la réputation en politique d’être incontrôlable et sans langue de bois.
« J’ai répertorié depuis trois ans entre 1 000 et 1 200 élus (ils sont un peu plus de 600 dans le présent volume) dont j’ai réussi à trouver une trace de turpitude judiciaire, fiscale ou autres… » explique l’auteur, qui connaît et qui a connu la plupart des élus de premier plan. Grand pourfendeur des injustices, on le retrouve aussi en première ligne dans plusieurs combats sociétaux, contre la dioxine ou contre l’huile et le gaz de schiste… Depuis 1989, il dirige la Halle du rock à Évry au sein du Grand Paris Sud qui a vu défiler plus de 800 groupes musicaux essonniens.
Chevalier des Arts et Lettres, maire adjoint de Manuel Valls de 2001 à 2010, ancien conseiller régional d’Île-de-France, ancien président de la commission formation professionnelle et apprentissage du conseil régional, Philippe Pascot est coauteur (avec Graziella Riou Harchaoui) de Délits d’élus, tome 1 (Éditions Max Milo, 2014) et auteur de Pilleurs d’État (Éditions Max Milo, 2015).
  

 

--------------------------------

 

 

 

 
 

Le 18 avril 2016, Bourdin reçoit Philippe PASCOT pour parler de son troisième livre "du goudron et des plûmes - Délits d'élus Tome 2 " aux éditions Max Milo. Dans un usage métaphorique l'expression "Du goudron et des plumes" évoque l'indignation ou provoque la vindicte publique. C'est sans nul doute ce qu'inspire le deuxième tome des Délits d'élus de Philippe Pascot. Condamnés pour trafic d'influence, impliqués dans des affaires de mœurs, pour avoir truqué des marchés publics ou confondu leur compte en banque avec celui de la collectivité qu'ils administrent... Le comportement des 600 élus concernés dans cette enquête exigeante, témoigne d'un coté sombre de notre vie citoyenne et nous alerte sur le manquement de plus en plus choquant d'une partie de nos élus, à incarner le devoir de probité et d'exemplarité indispensable à notre vie démocratique. Au delà de ce constat, Philippe Pascot propose des pistes pertinentes contre ce fléau et encourage chacun de nous à plus de vigilence. " Le bottin mondain des élus condamnés : un inventaire à la Prévert des déboires de la classe politique française. " LE POINT " Tous pourris nos élus? Une enquête qui vient contredire un certain nombre d'idées reçues sur la probité de nos élus locaux. " LE FIGARO " De quoi s'interroger sur le système politique français ; pour la plupart de ces condamnés, ils sont encore aux manettes ! " SLATE.FR " Une enquête particulièrement utile dans notre démocratie éléctive et remarquable d'exhaustivité ! " POLITIQUE MAGAZINE

 
 
 
 
 

Dans sa tournée-marathon  nationale, de passage à Ille-Sur-Têt-Factuelle66, Mr Philipe Pascot, aux responsabilités politiques pendant 25 ans (maire-adjoint d'Evry-Carlos-Manuel-Valls, conseiller-régional de Paris responsable de la formation professionnelle, décoré Chevalier des Arts et des Lettres), il recense dans l'un de ses ouvrages sortis "Pilleurs d'Etat", les abus légaux de la classe politique professionnelle Française : salaire exorbitant, exonération d'impôts, retraite douillette, cumuls, emplois fictifs, déclarations d'intérêts, activités-bidons ..., sous faux-semblants de transparence ou "moralisation" ce microcosme d'élus-professionnels-corrompus entretiennent leurs propres intérêts, quand nous, simples citoyens, devons nous serrer la ceinture ! Les 75.000€ du Cidés J.V. Placé-Cécile Duflot, Cahuzac, Thévenoud, URS-Raffarin-De Raincourt https://www.youtube.com/watch?v=Bt5Zt...

 

Informations plus bas (scrutin, affaire-UMP-Rambouillet-Jean-Philippe Assel-Gérard-Larcher, affaire-PS-Christian-Nucci-Carrefour-Du-Développement) : Exemple de scrutin sur l'élection régionale 2015 : - Votants : 100%, - Abstention : 60%, -Exprimés : 40% - 2% (Nuls, Blanc) = 38%     Passage au 2me tour au dessus de 10% exprimés, Soit 10% de 38% = 3,80% (père-mère, soeur-frère, "client-électeur")     Pour le scrutin proportionnel, c'est 6 à 7 élus hauts de liste payés environ 2.500,00€ net ! A 45'40", l'ancien Maire adjoint de Gérard Larcher, Jean-Philippe Assel a été à nouveau condamné pour cette affaire qui a laissé en 2001 un déficit de 13,6 millions d'euros à éponger pour les contribuables locaux. La peine prononcée hier par la Cour d'appel de Paris, 15 ans après les faits reprochés (il ne restait plus que des faux en écriture au procès), est la même qu'en première instance : 18 mois de prison avec sursis, 20 000 € d'amende (mais il s'est déclaré insolvable...) et 5 ans de privation de ses droits civiques. Voir nos articles précédents sur cette lamentable affaire : http://www.rambouillet-renouveau.fr/a... Christian Nucci et l'affaire du "Carrefour du Développement" "Cette affaire scandaleuse a contribué, la première, à ternir les mœurs de notre classe politique. Argent sale, corruption, financement illégal des partis, fausses factures... On trouve en effet de tout dans l'affaire du "Carrefour du Développement". Un vrai résumé de toutes les infractions et scandales qui jalonneront ensuite l'actualité politique jusqu'à nos jours . Lorsque sera venu le temps de faire les comptes, on s'apercevra que le trésorier du "Carrefour du Développement" a pu s'offrir un studio, donner 800.000Frs (122.000€)  à son ancienne épouse, 430.000 Frs (65.553€) à une de ses maîtresses, offrir des bijoux, des voitures, ou payer des voyages à quelques autres de ses bonnes amies... (...) Et la cerise sur le gâteau, si j'ose dire, c'est l'achat d'un château. Un épisode courtelinesque, mais bien réel. Tout comme Sylvie Andrieux (assemblée nationale 2016),Christian Nucci a continué de siéger comme Conseiller Général de Beaurepaire. Il siège aux côtés des élus PS, qui l'ont même élu "vice-président chargé de l'agriculture, du développement rural et de l'équipement des territoires", également Membre de la Commission de l'Administration Générale, des Finances (sic) et des ressources humaines . Comment expliquer que les élus socialistes puissent ainsi tolérer la présence en leur sein, qui plus est avec des responsabilités qu'ils ont eux-mêmes déléguées, d'un personnage condamné à rembourser, plus de 3.119.605,75€ en 162 ans à la République de l'argent disparu au service d'intérêts personnels alors qu'il était destiné au tiers-monde ?

 

 

 

--------------------------------

 

 

wpid-wp-1447505806842.jpg      29828849-Text-design-greeting-card-for-the-French-National-Day-July-14-Vive-La-France-Long-Live-France--Stock-Vector.jpg

 



29/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 251 autres membres